Trouver une location de vacances adaptée pour une personne handicapée : nos conseils

Pour profiter de vacances bien méritées, il faut pouvoir choisir un hébergement adapté à son handicap. Or, au-delà de l'organisation des activités, c'est souvent une étape compliquée. Une bonne anticipation s'impose. Heureusement, de plus en plus d'hébergements sont aujourd'hui accessibles. En sachant comment procéder, vous pouvez trouver une location de vacances adaptée pour une personne handicapée. Découvrez nos conseils pour une réservation réussie.

 

Différencier les hébergements "accessibles" et "sans obstacle"

Depuis la loi Handicap de 2005, les normes d'accessibilité des constructions sont réparties en deux catégories. D'une part, un bâtiment peut être sans obstacle. D'autre part, un établissement peut être accessible. Cependant, dans ce dernier cas de figure, une distinction s'opère également. Il faut en effet différencier :

  • les locations accessibles aux personnes handicapées ;
  • les locations accessibles à un fauteuil roulant.

 

Les hébergements de vacances dits "sans obstacle"

Un hébergement annoncé comme étant sans obstacle n'est pas pour autant accessible. En effet, cela signifie simplement que le cheminement jusqu'au logement peut se faire sans encombre. Par ailleurs, cette information n'est pas uniquement destinée aux personnes handicapées. Elle peut aussi s'adresser aux personnes âgées ou à une famille avec poussette.

 

Les hébergements de vacances dits "accessibles"

Dans le cas d'un hébergement accessible aux personnes handicapées, les critères à respecter sont stricts. Ils concernent par exemple :

  • la largeur des portes ;
  • les espaces de manœuvre ;
  • la hauteur des poignées ;
  • l'accessibilité des lavabos et éviers.

Ces locations ne doivent pas être confondues avec les hébergements dits "accessibles aux fauteuils roulants". Ici, cela signifie que la personne peut entrer dans le logement. Toutefois, les normes d'accessibilité à l'intérieur ne lui permettent pas forcément d'évoluer en toute autonomie.

 

Choisir un hébergement accessible en fonction de son handicap

Comme nous l'avons vu, les normes d'accessibilité sont strictement encadrées. Celles-ci concernent par ailleurs tous les profils : handicap moteur, visuel, auditif ou mental.

 

Les hébergements accessibles aux personnes en situation de handicap moteur

Au-delà des normes, les hébergements touristiques sont aussi soumis aux critères du label Tourisme et Handicap. Pour un handicap moteur, les chambres ou autres locations doivent ainsi :

  • avoir une place de stationnement dédiée ;
  • avoir une entrée secondaire accessible si l'entrée principale ne l'est pas ;
  • être libres d'obstacle (pas de marches ou de pentes de plus de 2 %)
  • admettre les chiens d'assistance.

Bien entendu, chaque handicap moteur est différent. Il convient donc au voyageur concerné de passer en revue les critères qui le concernent.

 

Les locations accessibles aux personnes en situation de handicap visuel

Que l'hébergement de vacances soit un studio, un appartement ou une maison, un handicap visuel implique des aménagements adaptés. Parmi les critères qui concernent l'accessibilité des locations pour ce type de handicap, citons :

  • la visite préalable de l'hébergement pour mémoriser les lieux ;
  • les cheminements extérieurs sécurisés ;
  • les signalétiques adaptées ;
  • l'admission du chien d'assistance.

Notez que toutes les informations concernant l'hébergement doivent être accessibles elles aussi. Il peut évidemment s'agir d'écrire en braille, bien que toutes les personnes ne sachent pas le lire. Une autre solution consiste à créer des supports de communication avec un fort contraste en relief positif. Enfin, la mise en place d'annonces vocales peut être judicieuse.

 

Les hébergements de vacances accessibles au handicap auditif

Comme pour les personnes en situation de handicap visuel, le handicap auditif nécessite des adaptations. Les locations de vacances ne font pas exception à la règle. Dans ce cas de figure, elles doivent par exemple proposer des signaux lumineux à la place des alarmes ou sonneries. De même, un système de communication vidéo est essentiel pour un séjour en toute sécurité.

Dans un hébergement de type gîte ou chambre d'hôte, une sensibilisation du personnel à la langue des signes est indispensable.

 

Les locations de vacances adaptées au handicap mental

Dans le cas du handicap mental, trouver un hébergement de vacances accessible peut s'avérer plus complexe. Le logement doit en effet être parfaitement sécurisé pour faire face à toutes les situations. Cela concerne entre autres la piscine, la terrasse, le jardin, etc. De même, les éléments anxiogènes doivent être limités.

 

Pour en savoir plus sur les différents hébergements de vacances possibles, vous pouvez lire ces autres pages :

Catalogue séjours adaptés 2023 Catalogue séjours adaptés 2023
Télécharger
Supernova Juniors propose une assurance annulation pour raisons médicales, covid-19 ou tout autre épidémie, toutes causes. Assurance annulation optionnel...
Télécharger
Nouveauté : voyage de rêve à Montréal et Québec au CANADA : été 2023 !

Nouveauté : voyage de rêve à Montréal et Québec au CANADA : été 2023 !

En savoir plus ...
× Nous utilisons des cookies pour mesurer l'audience du site et proposer des offres adapatées à vos centres d'intérêts. En poursuivant la navigation, vous acceptez le dépôt de ces cookies. En savoir plus.