Organiser des vacances adaptées au handicap mental : nos conseils pour un séjour réussi

Choisir ses vacances selon son handicap est un impératif pour de nombreux vacanciers handicapés. C'est un point d'autant plus important avec le handicap mental. En effet, celui-ci entraîne de multiples contraintes, qui varient selon le profil de chaque personne. Dans tous les cas, l'accompagnement et l'encadrement doivent être mis au premier plan. Zoom sur les vacances adaptées au handicap mental et les informations à connaître.

 

Comprendre le handicap mental et ses conséquences dans la vie quotidienne

Le handicap mental implique inévitablement une déficience intellectuelle plus ou moins importante. La personne touchée peut donc avoir une autonomie très réduite en fonction de l'importance de sa déficience. Mais au-delà de celle-ci, il faut surtout garder à l'esprit que le handicap mental a des conséquences sur la vie quotidienne. Ce sont d'ailleurs ces dernières qui doivent faire l'objet d’un strict accompagnement.

Lorsqu'une personne est en situation de handicap mental, celle-ci est touchée à différents niveaux. Elle peut rencontrer des difficultés :

  • de réflexion ;
  • de conceptualisation ;
  • de communication ;
  • de décision.

Cette liste est évidemment non exhaustive. D'autres troubles peuvent se manifester. Quoi qu'il arrive, les conséquences du handicap mental exigent un encadrement humain permanent. Toutefois, les contours du dispositif dépendent de la situation de chaque personne.

 

Distinguer le handicap mental et le handicap psychique

Le handicap mental ne doit pas être confondu avec le handicap psychique. Ces deux types de pathologies sont en effet significativement différentes. De son côté, le handicap mental ne peut pas être soigné. Son suivi consiste donc en un accompagnement humain adapté aux adultes et enfants concernés.

De son côté, le handicap psychique n'implique pas de déficience intellectuelle. Celui-ci se caractérise principalement par des troubles du comportement. En fonction de la situation de la personne, ces derniers peuvent être plus ou moins graves. Ici, l'accompagnement humain consiste en des aides principalement psychologiques.

 

L'accompagnement et l'encadrement nécessaire au handicap mental pendant les vacances

L'encadrement des vacances adaptées au handicap mental commence par la gestion de la vie durant le séjour. Chaque vacancier doit en effet garder des repères pour ne pas être stressé. Le rythme est donc adapté à la typologie des groupes ou des vacanciers. Les activités et animations sont elles aussi compatibles avec les capacités de chacun. Toutefois, le programme doit être établi en accord avec chaque personne.

Il est effectivement essentiel que la personne en situation de handicap mental se sente impliquée. De la même façon, elle ne doit pas être forcée à participer. La notion de choix est primordiale pour des vacances réussies. Notons toutefois que les séjours sont adaptés lorsqu'ils tiennent compte de la fatigabilité des vacanciers. Or, adultes et enfants peuvent avoir des capacités très variées.

 

Les structures qui organisent des séjours adaptés au handicap mental

En France, il est de plus en plus simple de partir en vacances avec une personne en situation de handicap mental. Cependant, l'organisation reste complexe, bien que des outils comme le label Tourisme et Handicap existent. Les familles et aidants familiaux peuvent ainsi avoir besoin d'un temps de répit. C'est à ce moment que les structures spécialisées interviennent.

Aujourd'hui, de plus en plus d'agences de voyages créent des séjours adaptés pour les vacanciers en situation de handicap mental. C'est le cas de Supernova. L’entreprise propose en plus un encadrement par une équipe de professionnels. Le vacancier peut aussi être confié à un centre de vacances. Le réseau UFCV est par exemple très impliqué auprès des personnes handicapées mentales. Enfin, contacter une association reste possible.

 

Le financement des vacances adaptées au handicap mental

Les vacances adaptées au handicap mental peuvent en partie être financées grâce à des aides financières. Ceci est valable pour une structure de type agence de voyages, comme Supernova, mais aussi pour une association ou un centre de vacances.

La MDPH du département où vit la personne peut ainsi être sollicitée plusieurs mois avant le séjour. Il en va de même avec la CAF et certaines municipalités. L’ANCV distribue également des chèques vacances aux familles les plus démunies. Si les conditions sont requises, elle peut donc participer au financement des séjours adaptés au handicap mental.

 

Pour en savoir plus sur la manière de choisir ses vacances adaptées selon son handicap, vous pouvez consulter ces autres pages :

Catalogue séjours adaptés 2023 Catalogue séjours adaptés 2023
Télécharger
Supernova Juniors propose une assurance annulation pour raisons médicales, covid-19 ou tout autre épidémie, toutes causes. Assurance annulation optionnel...
Télécharger
Nouveauté : voyage de rêve à Montréal et Québec au CANADA : été 2023 !

Nouveauté : voyage de rêve à Montréal et Québec au CANADA : été 2023 !

En savoir plus ...
× Nous utilisons des cookies pour mesurer l'audience du site et proposer des offres adapatées à vos centres d'intérêts. En poursuivant la navigation, vous acceptez le dépôt de ces cookies. En savoir plus.